Comment mettre une baie vitrée à la place d'une fenêtre

Comment mettre une baie vitrée à la place d'une fenêtre pour plus de lumière

La baie vitrée est très tendance pour faire entrer un maximum de lumière chez soi. Si vous prévoyez de faire des travaux chez vous, il est donc naturel de penser à agrandir une ouverture existante et installer une baie vitrée à la place d'une fenêtre. Voici les quelques conseils à suivre pour réussir ce chantier !

Agrandir une ouverture existante

Les baies vitrées permettent vraiment de transformer une pièce et d'en améliorer le confort. C'est surtout le cas dans les maisons anciennes où les ouvertures ne sont pas toujours très importantes et donc n'amènent pas une luminosité suffisante. C'est également l'occasion de faire des économies d'énergie car les nouvelles baies vitrées font aujourd'hui preuve d'une excellence performance thermique, en particulier grâce au double vitrage avec gaz argon et la généralisation de la rupture de pont thermique.

Pour votre projet d'installation d'une nouvelle baie vitrée, il faut distinguer les deux situations suivantes.

Installation d'une baie vitrée de la largeur de la fenêtre existante

C'est la situation la plus simple et la plus économique car il vous suffit de découper la partie basse du mur tout en conservant le linteau existant. Cette opération est assez simple et ne remet pas en cause la structure du bâtiment. Cela génèrera juste beaucoup de poussière !

Si la maison n'est pas trop ancienne, les menuiseries ont toutes été posées de façon à avoir la partie haute à 2m15. Comme cela correspond à la hauteur standard d'une baie vitrée, cela vous permettra également de profiter d'un prix d'achat un peu plus faible.

Si un volet roulant traditionnel était déjà en place, il faudra remplacer le tablier pour en installer un nouveau à la bonne hauteur. Normalement le coffre linteau est déjà de taille suffisante.

Créer une ouverture plus large que l'existante

Il s'agit là de travaux bien plus important ; les ouvertures dans un mur porteur sont à confier à une entreprise de maçonnerie car vous allez toucher à la structure même du bâtiment. Une mauvaise mise en oeuvre pourrait causer des dommages sur le long terme, tels que l'apparition de fissures, ou même pire.

Ces travaux sont donc plus compliqués et aussi plus coûteux. Mais c'est la voie royale pour installer une baie vitrée car vous pourrez d'emblée partir sur un grand modèle. Cela donnera une nouvelle vie à la pièce et profitera à l'ensemble de la maison.

Quelles sont les démarches administratives ?

Toute modification de façade doit obligatoirement faire l'objet d'une déclaration préalable de travaux auprès de la Mairie de votre ville. Ainsi, le fait de remplacer une fenêtre par une baie vitrée aura nécessairement une répercussion sur l'aspect extérieur de l'habitation, et ce quel que soit le type de menuiserie installé à l'origine ou bien le type que baie vitrée que vous souhaitez installer.

Ainsi, peu importe la nature du matériau choisi. Que vous souhaitiez installer une baie vitrée coulissante pvc ou aluminium, c'est bel et bien l'aspect visuel extérieur après travaux qui prévaut.

Déclarer le projet permet de vérifier si vos constructions respectent les règlementations imposées par la ville. C'est par exemple le cas de la couleur, de la forme ou bien des matériaux utilisés. Une fois ces vérifications effectuées, le service d'urbanisme de la Mairie vous délivrera l’autorisation nécessaire pour réaliser votre projets.

Peut-on installer une baie vitrée à galandage ?

L'idée est tentante de vouloir profiter de ce système qui permet aux vantaux de se glisser dans les murs et disparaitre complètement lorsqu'ils sont ouverts. Bien plus qu'un effet de mode, ces baies vitrées tendent à s'imposer de plus en plus dans les habitations contemporaines.

Pourtant elles ne peuvent pas être installées partout. Le principe même du galandage est de loger les vantaux dans l'épaisseur du doublage. Il faut donc prévoir ou refaire une isolation par l'intérieur, d'une épaisseur au moins égale à celle du profil du châssis (on parle aussi de taille du dormant). Suivant le nombre de rails et de vantaux, cette épaisseur varie entre 160mm et 220mm.

Devoir refaire un doublage implique que l'on ne peut donc poser ce type de baie vitrée que dans une construction neuve ou bien lorsque l'on fait de gros travaux de rénovation. C'est son inconvénient majeur.

De même poser une baie à galandage dans une ossature bois est un peu particulier pour ce type de construction où l'isolation est à l'intérieur de l'ossature. Là aussi il faudra refaire un doublage à l'intérieur de la pièce afin de pouvoir dissimuler le caisson de refoulement.

Ce site utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience. Si vous continuez, nous considérons que vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus Ok